2016 : Avons-nous un beau ou un grand millésime ?

Pourquoi ?

2016 regroupe les critères majeurs à la naissance d’un grand millésime :

– Une floraison homogène sans humidité

– Un déficit hydrique important sur Juillet-Août

– Un très bel ensoleillement sur l’été

– Sur Septembre-Octobre, des températures nocturnes fraîches et douces, en journée des températures de fortes amplitudes (>20°C).

– Des vendanges gérées en toute sérénité sanitaire.

Mais encore ?

Le 1er semestre 2016 a été très pluvieux (720 mm) et la pression sanitaire très forte (mildiou). Le déficit hydrique sur Juillet-Août (11 mm) a été historique (du jamais vu depuis 1959 !).

Pour maintenir le vignoble dans une bonne situation sanitaire et gérer le stress hydrique, le travail du sol s’est avéré primordial. Le terroir doit à la fois être bien drainant et le système racinaire très profond. Notre vignoble à la fin octobre porte un beau feuillage, il prend une couleur de fin d’automne, signe que ces situations ont été maitrisées.

Encore quelques semaines et l’on répondra à notre interrogation : 2016 est-il beau ou grand ?

Jean-Pierre Marie

« Retour aux actualités


Cambon
Au fil de notre actualité

Millésime 2017

CHATEAU CAMBON LA PELOUSE 2017 WINE SPECTATOR - Score: 87-90 Gentle cassis and cherry preserve flavors are…

La taille : c’est fini pour les 385 000 pieds de vigne

La taille est une opération (dite à façon) qui consiste à préparer le cep de…

Millésime 2017 : 4 Octobre, fin des vendanges

-        Un millésime marqué par un rendement faible -        Un climat qui a joué au…

Millésime 2017

Les 30 parcelles de vigne du vignoble du Château Cambon la Pelouse ont un nom,…

Voir toutes les actualités